Une part de tarte au citron meringuée.

Des frasques inutiles tout juste écrites des doigts d'un parisien d'adoption. Oui. Il y'a de quoi être effrayé

06 mai 2010

Every dollar counts and every morning hurts.

Ou comment devenir laisé d'aller dans les endroits les plus chics de Paris (c'estàdire, les discothèques).Arrivé il y'a deux mois, c'était pour moi une sorte de, disons, renaissance. Des endroits énormes, des ambiances particulières et un sens du look unique. MAIS, voilà. Au bout d'un temps on s'en lasse. Du moins, je m'en suis lassé. En effet je suis plus du genre à boire une Pina Colada avec ma bande de potes que d'aller bouger mon popotin sur du Rihanna, devant tout le monde.Et puis, entre l'autre chaudasse qui remue son cul comme... [Lire la suite]
Posté par Nicoulu à 20:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]